La condamnation de l'éleveuse de chiens-loups en France est maintenant définitive | Dogzine

La condamnation de l'éleveuse de chiens-loups en France est maintenant définitive

een van de saarloos wolfhonden van Keizer

La condamnation de l'éleveuse néerlandaise et juge (en France) Cornelia Keizer est définitive. En octobre de l'an dernier, le juge français condamnait l'éleveuse à quatre mois de prison avec sursis pour avoir élevé illégalement et pour avoir maltraité les chiens. En mai 2017 plus de 100 chiens étaient retirés à Keizer dans son exploitation dans les Ardennes. Keizer avait accepté de donner volontairement les chiens, sans quoi ils auraient été saisis.

L'éleveuse inculpée avait immédiatement annoncé qu'elle faisait appel de sa décision. Cet appel devait avoir lieu le mardi 16 octobre 2018. Au tout dernier moment, Keizer et son avocat ont décidé de renoncer à cet appel, rendant alors le verdict initial définitif, comme l'a fait savoir la Cellule Anti Trafic de l'association de protection animale. Keizer a produit des chiens-loups de Saarloos et des chiens-loups Tchécoslovaques pendant des années. De plus il y avait souvent des irrégularités avec les papiers et les lignées. Dogzine travaille toujours sur ce dossier et espère pouvoir publier plus d'information à ce sujet bientôt.

Keizer est toujours juge, même si elle n'a jugé nulle part au cours de l'année passée. En conséquence de ce qui précède, elle doit également comparaitre devant la Societe Centrale Canine. Cependant la SCC ne communique pas publiquement sur ces sujets. Keizer est toujours (co-)titulaire de l'affixe Daim-Pré (avec Marie Francoise Souquiere, qui élève des Shar-Pei's) et juge FCI dans le milieu du chien-loup de Saarloos.


Le 25 octobre, Dogzine a également reçu une réponse de Cornelia Keizer elle-même. "Malheureusement, pour des raisons financières, j'ai dû retirer mon appel et ma confiance en la loi et la justice avait considérablement diminué. Mais la bonne nouvelle est que la quasi-totalité des chiens que j'ai confiés à la protection des animaux ont été placés. Je suppose que les sommes importantes ainsi collectées par la protection des animaux seront bien dépensées ", déclare Keizer.

Wellicht ook interessant

een van de saarloos wolfhonden van Keizer

La condamnation de l'éleveuse de chiens-loups en France est maintenant définitive

La condamnation de l'éleveuse néerlandaise et juge (en France) Cornelia Keizer est définitive.

een van de honden

Le drame de La Briqueterie

“Elle est une célébrité dans le monde du Saarloos, et une figure de la cynophilie française et européenne.

loslaten

Des chiens de la Briqueterie dans un parc naturel

En mai l'an dernier 119 animaux avaient été confisqués à la Briqueterie : des chiens-loups de Saarloos et tchécoslovaques et des croisements entre ces deux races.