Encore un chien est mort lors d'un spectacle, cette fois-ci le salon international de Mulhouse. Et encore une fois, c'est le gestionnaire embauché qui semble avoir cela sur sa conscience en faisant enfermer les chiens pendant longtemps dans une fourgonnette dans le parking.

La condamnation de l'éleveuse néerlandaise et juge (en France) Cornelia Keizer est définitive. En octobre de l'an dernier, le juge français condamnait l'éleveuse à quatre mois de prison avec sursis pour avoir élevé illégalement et pour avoir maltraité les chiens.

Un fournisseur de logiciels d'intelligence artificielle en Chine, le même qui reconnaît également le visage "humain" au gouvernement chinois, est maintenant, en partie soutenu par Alibaba, offrant une reconnaissance faciale pour les chiens. Et par leur nez.

Aux États-Unis, le festival annuel des monstres a de nouveau eu lieu, l'élection du chien le plus laid du monde.